Saison 2010-2011/R.Excelsior Virton - CS Fola Esch

De wiki.lexcel.be

Technique

Score Virton 5-3 Fola Esch
Date Mercredi 21 juillet 2010 à 20h00
Stade Stade Charles Servais à Ethe.
Buts 15' 1-0 Kitenge
27' 1-1 Molnar
34' 1-2 Di Gregorio
47' 2-2 Meunier
65' 2-3 Di Gregorio
3-3 (P) Gnohere
4-3 Negi
5-3 Biaudet
Arbitres
Logo officiel Excel.JPG Virton
Réserves:
Entraîneur: Michel Renquin
Fola Esch.png Fola Esch
Réserves:
Entraîneur: Philippe Guérard
Assistance Statistiques.png +/- 150


Résumé du match

C'est en ce jour de fête nationale que les Virtonais rencontrent l'équipe du Fola Esch sur le terrain d'Ethe, pour leur première sortie en Gaume.

Une sortie réussie pour les hommes de Michel Renquin. En effet, allignés en 4-4-2, les Gaumais sont très remuants durant les dix premières minutes. Mais le premier but tombe pour les Luxembourgeois au quart d'heure, à la suite d'une sortie approximative de nouveau gardien, Maxime Murer. La réaction Gaumaise ne se fait pas attendre, Molnar quelques minutes plus tard pousse le ballon au fond des filets à la suite d'un corner bien botté (1-1). Le premier but de Grégory sous la vareuse verte. Les échanges ensuite s'équilibrent, jusqu'au moment où une frappe lointaine du capitaine Luxembourgois trompe à nouveau la vigilance du portier Virtonais.

A la pause, les montées au jeu de Maillen, Gnohere, Biaudet ou encore Negi vont être payantes. Un football beaucoup plus fluide et efficace se développe et met en difficulté le Fola. "Bison" transforme son pénalty (2-2) avant qu'à nouveau la défense locale encaisse un troisième but. Les verts parviennent à recoller une troisième fois au score à la suite d'une frappe magistrale de Meunier (3-3), auteur d'un match cinq étoiles. Virton enfonce le clou avec un Gnohere en verve, délivrant deux assistes, dont une à Negi (4-3) et une à Biaudet (5-3) en toute fin de match.

"Une victoire qui fait du bien, mais il reste encore beaucoup de travail" commentait Guy Blaise, le capitaine de l'Excelsior, pendant que le public sortait satisfait du stade Charles Servais.

Presse

Outils personnels