Saison 1988-1989

De wiki.lexcel.be

En affirmant qu'il disposait de bons joueurs, mais d'une mauvaise équipe, on a sans doute résumé la troisième saison de l'Excelsior en division 3, celle qui allait lui valoir de retrouver la promotion.

Rachid Belhout, appelé à la rescousse pour assurer le sauvetage des Verts huit mois plus tôt, repartit à la tête d'une équipe sensiblement modifiée. Thierry Lespagnard,Claude Gomez, Joseph Di Micelli, Gilles Legouef, Franco Iovino, Jalabert et Gilles Collet avaient quitté un navire sur lequel s'étaient embarqués Vincent Dirix, Michel Kerkhove, qu'avait côtoyé Eric Freid à Anderlecht, Alain Kadjata, auteur de quelques apparitions au RWDM, Jean-Marie Steifer, un jeune Bertrigeois dont on allait reparler, issu du FC Liège, et Amid Lazaar.

Or, cet Excelsior-là n'a jamais affiché la cohésion qui était sienne lors des saisons précédentes. Au contraire même. Rachid Belhout fut rapidement victime des mauvais résultats et l'arrivée de Zoran Jelikic comme joueur-entraîneur en provenance du Standard n'arrangea pas les choses.

Malgré un 6 sur 10 en décembre et janvier, avec au passage une victoire sur Huy l'unique but étant inscrit par un jeune qui commençait à faire parler de lui, Arnaud André -, Virton ne quitta jamais sa position de lanterne rouge et des querelles intestines prirent de plus en plus d'ampleur. Amid Lazaar et Alain Kadjata ne s'entendaient pas ; Mullens, déçu du peu de crédit que lui accordait Jelikic, fit ses valises et beaucoup reprochaient à Pierre Frenay d'influencer l'entraîneur dans ses choix.

Jelikic fut renvoyé au soir d'un match nul contre Overpelt alors qu'il avait refusé d'aligner deux monuments virtonnais, Freid et Verlaine. Pierre Frenay fut également remercié et Amid Lazaar fut envoyé dans le noyau B.

Jacques Claude, l'adjoint, fut une nouvelle fois appelé à la barre pour une fin de saison sans espoir cependant. Le 7-0 qui suivit à Heultje condamna définitivement l'Excelsior. L'Excelsior retournera l'an prochain en promotion. Fait remarquable tout de même : tant que la relégation de Virton ne fut pas officialisée, le préposé au guichet n'enregistra jamais moins de 1000 entrées cette année-là.

Sommaire

Résultats – Division 3 Nationale B

Classement final – Division 3 Nationale B

J V D N + - Diff Pts
1 FC Zwarte Leeuw 30 16 2 12 45 21 14 44
2 FC Heist Sportief 30 14 6 10 48 27 21 38
3 Wit Sport Dessel 30 14 8 8 48 40 8 36
4 VC Westerlo 30 10 7 13 43 32 11 33
5 VK Tienen 30 11 9 10 55 44 11 32
6 Aubel FC 30 11 9 10 36 30 6 32
7 FC Turnhout 30 12 12 6 53 49 4 30
8 VVL Sp Tessenderlo 30 11 11 8 32 38 -6 30
9 Eendr. Gerh. Oostham 30 10 10 10 35 39 -4 30
10 FC Heultje 30 10 11 9 47 41 6 29
11 Beringen FC 30 7 9 14 33 34 -1 28
12 Hoogstraten VV 30 7 10 13 27 39 -12 27
13 Hoeselt VV 30 8 12 10 33 43 -10 26
14 Union Hutoise FC 30 7 13 10 35 47 -12 24
15 VV Overpelt Fabr. 30 6 12 12 26 42 -16 24
16 LogoExc SC Virton 30 6 19 5 23 53 -20 17

Coupe de Belgique

Noyau

Le Noyau de la saison 1988-1989

Source

  • 86-87 : L’Excelsior parmi les grands – Daniel Boch – Editions Michel Frères
  • L'avenir du Luxembourg


Précédé par
Saison 1987-1988
Les saisons de l'Excelsior
Saison 1988-1989
Suivi par
Saison 1989-1990
Outils personnels